• Claire.R

Apprendre à s'aimer

Retrouver confiance en soi, surmonter les épreuves, avancer dans la vie... Tout cela, est-ce réalisable lorsqu'on ne parvient pas à s'aimer ? Apprendre à s'aimer est nécessaire dans notre monde. Nombreuses sont les personnes à se sentir seules ou abandonner. Nombreux sont ceux aussi, entre vous, qui se sentent critiqués, mal aimés ou dévalorisés. Les épreuves ne sont pas forcément toujours physiques, la plupart sont bel et bien morales. Apprendre à s'aimer permet d'ouvrir de nombreuses portes ainsi que de se protéger des attaques mentales.


Apprendre à s'aimer, c'est la clef pour apaiser son esprit



Comment s'aimer lorsque personne ne nous aime ?


Apprendre à s’aimer. Quelle phrase facile, mais la confiance en soi et l’estime de soi ne sont pas des choses évidentes. Plusieurs facteurs font que l’on n’arrive pas à s’aimer tel que l’on est. Mais la première reste tout de même le regard des autres. Toute notre vie on nous enseigne des codes, des manières de bien faire. Pour être certain d’accomplir correctement les constructions de notre vie, nous nous jugeons d’abord à travers le regard et le jugement d’autrui. Lorsqu’on nous dit, voire qu’on nous répète que l’on a échouer, que l’on est bon qu’à échouer ou qu’on ne parviendra jamais à réaliser nos rêves, c’est là que c’est le plus difficile. Comment s’aimer lorsque l’on n’est pas soutenu ?


L’amour de soi ou l’estime de soi se construit tout au long d’une vie, mais il est facile à déconstruire en un rien de temps. Une personne qui comptait pour nous et qui nous dévalorise. Une personne qui arrête de nous aimer, de nous chérir ou même juste de nous considérer. Pour autant, la vie sera toujours semée d’embûches. Des patrons ou des collègues ne croiront plus en nous, ou nous mettrons des bâtons dans les roues afin de nous empêcher de monter des échelons. Des compagnons nous quitteront, des enfants grandiront et arrêteront de nous prendre comme modèle... Mais jamais il n’arrivera un jour où personne ne se souciera plus de vous. Souvenez-vous que ce n’est pas parce que vous vous sentez seuls que vous l’êtes. Alors si vous vous demander comment s’aimer lorsque personne ne nous aime, rappelez-vous qu’il y aura toujours quelqu’un pour vous accepter.



S'accepter tel que l'on est


L’important finalement, c’est de s’accepter tel que l’on est et d’apprendre à se détacher du regard et du jugement des autres. S’appuyer sur un autre jugement que le sien peut être bénéfique lorsqu’il s’agit du jugement d’un proche, d’un être aimant et qui veut notre bien. Lorsqu’on se sent seul, en revanche, s’appuyer sur une personne extérieure peut tout aussi bien être néfaste. S’il s’agit d’un professionnel, psychologue ou conseiller, il sera là pour vous, connaissant son métier. Mais s’il s’agit d’une personne s’essayant à la psychologie de comptoir, il convient de faire attention à ne pas tout dévoiler de vous. Certaines personnes, manipulatrice, tenteront d’abord de gagner votre confiance avant de vous empêcher de vous aimer. Apprendre à s’aimer, finalement, c’est d’abord apprendre à s’accepter tel que l’on est. Et pour cela, rien n’est mieux qu’une introspection.


Petite introspection pour apprendre à s’aimer


Une petite introspection ne fait jamais de mal. En faisant cela, nous détruisons certaines barrières qui nous empêchent de voir la vérité, et nous en reconstruisant pour nous protéger des ondes néfastes. Qu’elles soient extérieures ou qu’elles proviennent de nous-même.


  • Commencez, comme pour une méditation ou une séance d’autohypnose, à trouver un endroit calme, silencieux et reposant. Il est important que vous vous sentiez bien, à l’aise avec votre corps et votre esprit.

  • Puis fermez les yeux, ou faites un exercice afin de calmer votre respiration. Il est important de trouver le calme. C’est lui qui va vous permettre d’éliminer peu à peu les idées néfastes, et toutes ces petites préoccupations qui vous empêchent de penser à vous. Faites le vide, ou en tout cas essayez au mieux.

  • Ensuite, réfléchissez à qui vous êtes. D’où venez-vous ? Quelle est votre histoire, quels sont vos souvenirs ? Réfléchissez à votre enfance, à votre vie d’adulte. Quels sont vos goûts, ce que vous n’aimez pas ? Essayez de réunir tous ces éléments constitutifs de votre personnalité dans une bulle mentale. Puis, analysez ce que vous pensez de négatif de vous. Dites vous que vous êtes une bonne personne, et que vous pouvez toujours réparer vos erreurs.

  • Après cela, réfléchissez à vos projets d’avenir. Que voulez-vous construire ? Avec qui ? Que vous reste-il à vivre d’incroyable ? Dites vous que vous le méritez et que vous allez accomplir cela. S’accepter, c’est aussi réapprendre à rêver, à espérer.

  • Après ces étapes, encouragez-vous, dites-vous des phrases positives. Rappelez-vous ce qui vous motive. Puis respirez, laissez vos pensées aller et venir sans plus les contrôler. Lorsque vous vous sentez prêt à affronter le monde, ouvrez les yeux. Après le fait de s’accepter tel que l’on est, il ne reste plus qu’à apprendre à s’aimer.





S'aimer est-ce que c'est égoïste ?


C’est la question que l’on se pose souvent. A la manière du mythe de Narcisse qui s’était noyé à force d’admirer son reflet dans l’eau, nous avons peur de trop nous aimer. Et si l’amour que nous nous portons nous aveuglait et nous empêchait de voir ce qu’il y a autour de nous. Et si notre estime nous empêchait de voir l’amour que nous portent nos proches. Et s’il nous empêchait même d’aimer d’autres personne ? Nombreux sont ceux qui se demandent si, finalement, s’aimer ne serait pas un peu égoïste.


Evidemment, trop s’aimer peu obscurcir notre champ de vision. Si l’on n’accepte pas les remarques, si on se sent supérieur aux autres, ou encore si on ne veut entendre aucune critique, nous nous fermons aux autres. Pour apprendre à s’aimer il est primordial de d’abord apprendre à aimer autrui. Personne n’est supérieur ou mérite plus d’amour qu’un autre. Mais ce n’est pas s’aimer et avoir de l’estime pour soi qui rend égoïste. C’est le fait d’être égoïste, de ne pas vouloir partager ou aimer d’autres personnes qui peut amener à trop s’aimer, voir à se surestimer.


Le cœur n’est pas une matière que l’on partage. Il est infiniment grand, et s’agrandit à chaque fois que l’on se met à aimer quelqu’un. C’est pour cela qu’un parent aimant son premier enfant, l’aime toujours autant lorsque vient à naitre le second. Le cœur et l’amour ne se partagent pas, ils grandissent pour le nouveau venu. S’aimer, ce n’est donc pas s’interdire d’aimer quelqu’un d’autre. C’est au contraire montrer que notre cœur est déjà grand, capable de s’accepter lui-même, tout autant que les autres. S’aimer, ce n’est pas être égoïste, mais il faut que cela signifie être prêt à s'ouvrir à tous.



Apprendre à s'aimer : le rituel


Pour que vous acceptiez de vous aimer, je vous confie quelques petits conseils à appliquer chaque jour. Vous pouvez aussi bien vous rappeler d’un ou de deux d’entre eux dans la journée, ou vous les représenter comme un rituel obligatoire dans les moments où cela va mal pour vous. Voici les étapes de mon petit rituel pour apprendre à s’aimer.


  1. Apprenez d’abord à méditer, à pratiquer cette introspection qui vous permet de vous accepter tel que vous êtes.

  2. Chassez les ondes négatives en vous répétant régulièrement des messages d’encouragement ou des phrases positives.

  3. Souvenez-vous de vos qualités. Et si vous ne savez pas comment les trouver, demander à vos amis et à vos proches. Ils sauront vous dire ce qu’ils aiment chez vous.

  4. Acceptez vous défauts, mais dites-vous que vous pouvez vous améliorer, il suffit pour cela d’apprendre de ses erreurs et de ne pas les reproduire.

  5. Faites la différence entre ce qui fait votre personnalité et vos capacités. Ce n’est pas parce que vous échouez quelque part que vous n’êtes pas travailleur, dévoué ou nul. Tout le monde est toujours bon quelque part et moins bon ailleurs.

  6. Acceptez que vous ne pourrez pas être parfait. Personne ne l’est et si quelqu’un vous prétend le contraire, rappelez vous que ce n’est qu’une apparence.

  7. Acceptez au moins d’écouter les critiques, et de reconnaitre que certaines sont justifiées.

  8. N’essayez plus d’imiter ou de devenir comme quelqu’un d’autre. Vous êtes vous-même et c’est très bien ainsi. Mais vous pouvez pourquoi pas vous inspirer et faire les choses à votre propre sauce.

  9. Enfin, si vraiment vous n’arrivez pas à retrouver une estime de vous-même, faites appel à un professionnel. Apprendre à s’aimer, ce n’est pas toujours un voyage facile à entreprendre seul.



Souvenez-vous toujours que vous n’êtes pas seul/e. Demander de l’aide ou des conseils, ce n’est jamais mauvais. C’est justement prouver que vous êtes prêt à avancer sur le bon chemin. Apprendre à s’aimer est important avant même de retrouver confiance en soi ou d’apprendre à surmonter les obstacles. C’est apprendre à avancer dans la vie, c’est ce qui nous permet de nous confronter à des rencontres inattendues. Et s’aimer, cela permet aussi d’ouvrir de nouvelles perspectives ou de tomber sur des occasions de vie uniques. N’ayez plus peur de mieux vous connaitre et d’accepter qui vous êtes.

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram

© 2012 - 2020 par EM CONSULTING - Toute reproduction interdite.

SIRET : 751 973 868 - EM CONSULTING RCS LORIENT - CGVU - Mentions légales