• Claire.R

Les mystères de la sophrologie

« Sophrologie » étymologiquement, est composé de trois mots grecs. Sos signifie à la fois l’harmonie, l’équilibre mais aussi la sérénité. Phren est un mot qui désigne la conscience, l’esprit humain. Et le Logos, c’est la science, l’étude d’un phénomène. La sophrologie est à la fois une discipline très sérieuse, scientifique, de la conscience humaine. Mais c’est aussi un métier, un art qui s’apprend et qui demande de l’expérience afin de trouver où se situe l’équilibre de chacun. Finalement, c’est aussi une philosophie, un mode de vie. Mais que peut réellement apporter la sophrologie ? Quels sont les mystères cachés sous cette science ?



Qu’est-ce que la sophrologie ?


La sophrologie, très proche de plusieurs autres disciplines du développement personne s’adresse aux personnes cherchant une vie meilleure. C’est, en définition, « un entrainement du corps et de l’esprit pour développer sérénité et mieux-être ». Cette science paramédicale se base sur plusieurs techniques de relaxations tant au niveau du corps que du moral. Plutôt qu’une médecine, la sophrologie doit être vue comme un outil. Elle est utilisée pour aider les enfants ou les adolescents à retrouver un équilibre lors de leur croissance. Mais elle aide aussi d’autres publics variés, comme les sportifs en gestion du stress.


Origine de la sophrologie


La sophrologie a de nombreuses ressemblances avec le monde de la voyance et du développement personnel. Elle cherche à amener la personne à mieux se connaître, à voir ses qualités et à s’accepter. Avec un meilleur regard sur soi, les personnes acceptent mieux leur présent . Mais elles sont aussi prêtes à avancer et à se confronter à leur avenir.

La sophrologie existe depuis les années 60. Elle est inspirée par plusieurs techniques telles que l’hypnose, les techniques de relaxation, la méthode Coué, le yoga, etc. Le fondateur de la sophrologie, Alfonso Cayceo, a fait de cette discipline une méthode codifiée autours de plusieurs exercices : visualisation guidées, relaxation dynamique, etc.


Les principes de la sophrologie


Il y a quatre principes fondamentaux en sophrologie :


- Le principe d’action positive : toute action positive sur le moral et la conscience se répercute sur le corps et sur le bien-être global d’une personne.

- Le schéma corporel est l’objet de la sophrologie. Celle-ci l’étudie dans sa forme, dans son mouvement et dans sa capacité à percevoir.

- Le principe de réalité objective : il faut être le plus objectif possible par rapport à soi et au monde qui nous entoure.

- Le principe d’adaptabilité : capacité à conserver un point de vue positif, à gérer le stress face aux changements.


La sophrologie pour dormir, est-ce que ça marche ?


La sophrologie a de nombreux bienfaits. Elle peut agir sur le stress, aider les futures mamans lors de la grossesse. Elle peut aussi aider les adolescents ou les enfants souffrant de trouble de l’attention ou d’hyperactivité. Elle aide les seniors à mieux vieillir et mieux vivre avec leur corps. Elle aide aussi à gérer et atténuer certaines douleurs morale et physique. Mais le plus souvent, on fait appel à la sophrologie pour dormir, ou pour mieux dormir. En effet, le manque de sommeil est un facteur aidant à prononcer les douleurs, le stress et l’hyperactivité. Nous vivons dans un monde plein d’une pollution auditive mais aussi de nombreux stimuli qui rendent notre sommeil difficile ou tout du moins perturbé.



La sophrologie peut être conseillée à quelqu’un qui a des difficultés d’endormissement ou qui souffre de nombreux réveils nocturnes, de cauchemars. Elle est très efficace face à des troubles légers qui sont liés au stress ou à certaines périodes difficiles de la vie. Bien sûr, la sophrologie pour dormir ne remplace pas une consultation chez un médecin ou un psychologue. Ces professions sauront régler le problème en profondeur. Mais la sophrologie a aussi vocation à vous aider. Pour mieux dormir, un sophrologue fera appel à différentes techniques : exercices de détentes et de respiration notamment. Il peut aussi s’aider de techniques, dites « de futurisation », qui permettent de visualiser la nuit à venir comme reposante et comme apportant du plaisir au corps et au moral.


Sophrologie & relaxation


Sophrologie & relaxation ne sont pas les mêmes choses. Si la sophrologie intègre différentes techniques relaxantes, celle-ci a comme vocation d’aller plus loin. La relaxation apporte une détente momentanée. La sophrologie veut enseigner à notre corps une façon de vivre en meilleure santé.


Les différences principales entre sophrologie & relaxation sont plurielles. La posture du consultant n’est pas la même entre une la sophrologie et la relaxation. Pour les premiers, le patient doit être assis ou debout, tandis qu’en relaxation, comme lors d’un massage, la position allongée est privilégiée. L’objectif de la séance n’est pas le même non plus. La relaxation est passive alors que la sophrologie demande à chacun de devenir actif de sa transformation et acteur de son évolution. En sophrologie, la détente du corps n’est pas seulement musculaire, comme grâce à un massage relaxant. Elle doit être morale et psychologique aussi. Et au niveau physique, le sophrologue veut contribuer à l’équilibre du corps entier : il joue sur les organes, sur la circulation sanguine, etc.


Sophrologie, relaxation... Ce ne sont pas les mêmes disciplines. Et pourtant, elles sont complémentaires. Sans l’influence de la relaxation, la sophrologie ne serait pas une science aussi complète.


Qu’est ce que la sophrologie existentielle ?


La sophrologie existentielle, une pratique holistique (étudiant le corps et l’esprit dans sa globalité) qui doit nous permettre de se reconnecter à soi. Alfonso Caycedo avait étudié toutes les médecines et spiritualités orientales et avait mis en valeur le besoin d’accepter la réalité des choses. La sophrologie existentielle doit aider à appréhender ces éléments de la vie, les changements et les sources de stress qui nous troublent.



La sophrologie existentielle est en fait un courant de la sophrologie classique. Un peu comme la chirurgie est un courant de la médecine. Elle repose sur des Relaxations dynamiques. Ce sont des exercices basés sur une respiration consciente et réalisés parfois assis, parfois debout. Grâce à l’aide du sophrologue, le consultant apprend à diriger sa conscience à l’intérieur de son propre corps. C’est une façon d’accepter et d’accueillir qui l’on est et ce qui se passe en nous.


Cette sophrologie existentielle a pour objectif d’apprendre au patient à se centrer ou à ses concentrer. Il apprend à vivre l’instant présent mais aussi à retrouver une harmonie entre le corps et l’esprit. Nous vivons en effet à une époque où notre corps subit de nombreuses épreuves. Nous lui faisons endurer toutes sortes de choses : travail éreintant, alimentation déséquilibrée, régimes, etc. En ayant conscience de notre corps, nous pouvons agir sur lui et comprendre les changements qui doivent être opérés dans notre vie.


Quelques exercices de sophrologie existentielle


  • Utiliser sa respiration : Pour sortir du stress, rien de mieux qu’apprendre à contrôler son souffle. Asseyez vous confortablement, et ralentissez votre respiration : prenez des inspirations de plus en plus longues, en marquant toujours un arrêt avant d’expirer le plus lentement possible. Recommencez cet exercice autant de fois que besoin, en même temps que vous visualiser vos problèmes sortir de votre corps.

  • Rejoignez votre paradis mental : Réfléchissez. Souvenez vous d’un moment heureux. D’un lieu qui vous apaise. Cet endroit, vous voudriez vous y retrouver lorsque vous n’allez pas bien, parce que vous savez que cela vous apaiserait. C’est votre paradis mental. Lors d’épisodes de stress, fermez les yeux, et rejoignez cette image, ce lieu. N’en sortez que lorsque vous vous sentez à nouveau plein de forces.

  • Accepter ses émotions : Lorsque nous n’allons pas bien, il nous est difficile d’accepter des émotions négatives comme la colère, la peur ou encore la tristesse. Pourtant ces émotions sont bien en nous. Et pour qu’elles partent et laissent place à quelque chose de positif, il n’y a pas le choix, il faut les accepter. Mais pour cela, pas besoin de se confronter à elles directement. Dans votre situation, prenez une émotion positive. La joie par exemple. Demandez vous ce qu’il vous faudrait, à l’instant présent, pour être envahi par cette émotion. Puis, prenez votre émotion dominante, même si celle-ci est négative. Rappelez-vous pourquoi vous ressentez cette émotion. Comparez les deux émotions positive et négative et dites vous que vous devez faire un choix. Laquelle préférez-vous ? Quelles solutions pour parvenir à ressentir du positif ?


La sophrologie est une discipline qui propose un grand nombre d’exercices. Grâce à elle, vous pouvez retrouver cette harmonie perdue et mieux vous comprendre. Il faut que vous vous acceptiez tel que vous êtes, et la sophrologie vous donne les outils pour mieux vivre certains moments pénibles. C’est d’ailleurs pour cela qu’en voyance ou en médiumnité nous nous formons souvent à des pratiques comme la sophrologie ou que nous nous intéressons de près au développement personnel. Chaque jour nous sommes témoins de votre mal-être. Chaque jour nous essayons d’y remédier et de vous aider à avancer sur un chemin plus lumineux. Pour moi, aller à une séance de sophrologie, cela équivaut à prendre du temps pour soi. C’est en prenant le temps que nous aidons notre santé morale, mentale et physique à être au top.

© 2012 - 2020 par EM CONSULTING - Toute reproduction interdite.

SIRET : 751 973 868 - EM CONSULTING RCS LORIENT - CGVU - Mentions légales